LA MARQUE DS, MÉCÈNE DU LOUVRE POUR LE PROJET « PYRAMIDE »

download-pdf
download-image
download-all
mer, 06/07/2016 - 17:45
(709 Vues)

À l’issue de l’inauguration officielle qui s’est tenue hier en présence de François Hollande, Président de la République Française, Jean-Luc Martinez, Président-Directeur du musée du Louvre et Yves Bonnefont, Directeur Général de la marque DS, c’est aujourd’hui que le public et les visiteurs du Louvre pourront découvrir la nouvelle configuration des accès et des espaces d’accueil du musée. Baptisé « Pyramide » ce projet d’envergure, démarré en 2014, est désormais achevé pour accueillir les 9 millions de visiteurs annuels et redonner à ce lieu emblématique sa vocation de préparation à la visite et sa noblesse sans aucune intervention sur l’architecture de l’édifice. Mécène du Louvre depuis 2015, et particulièrement attachée à l’œuvre Pyramide de Ieoh Ming Pei qui incarne l’esprit d’avant-garde, c’est naturellement que la marque DS a apporté son soutien à ce projet.



« Si vous cherchez le point commun entre le Louvre et la Marque DS, il se traduit par une même philosophie, celle d’allier sans cesse l’héritage à la modernité pour construire son avenir. De là notre vision devient commune et s’appuie sur l’excellence et l’élégance, le savoir-faire et l’innovation technologique pour faire rayonner la France à travers le monde.» indique Yves Bonnefont, directeur général de la marque DS au sujet du soutien apporté au Louvre depuis 2015. « Contribuer à la réalisation du projet Pyramide, nous est apparu tout naturel. Un projet ambitieux mené sous le regard et aux pieds de cette œuvre d’art magistrale et avant-gardiste qu’est la Pyramide. Une œuvre à laquelle nous sommes particulièrement attachée chez DS tant elle fait écho au Spirit of avant-garde que nous revendiquons

 

Initié en 2014, le projet « Pyramide » vient de prendre fin pour le plus grand bonheur des visiteurs du musée du Louvre. Son objectif : réorganiser les accès et l’accueil sous la Pyramide afin de recevoir dans les meilleures conditions les 9 millions de visiteurs annuels. Si le projet d’origine, datant de 1989, était conçu pour accueillir 4,5 millions de personnes, le challenge relevé a été de trouver des solutions concrètes sans interventions sur l’architecture de l’édifice et sans fermeture au public pendant la durée des travaux. C’est désormais chose faite avec entre autres des contrôles d’accès à l’entrée qui ont été doublés pour davantage de fluidité, deux comptoirs d’informations désormais plus visibles et abrités du bruit, une billeterie regroupée, des surfaces augmentées pour les espaces de préparation à la visite avec conférencier … autant d’améliorations à découvrir sans attendre au même titre que les nouvelles salles du Pavillon de l’Horloge inaugurées également hier.

Scroll